Choisir son installation pour une culture indoor

Avez-vous un projet de culture indoor ou (culture en intérieur) ? Eh bien, c’est d’une très bonne idée ! Néanmoins, si vous vous lancez dans l’aventure pour la première fois, alors vous avez probablement de tas de questions qui vous taraudent l’esprit. Et parmi ces questions, il y a particulièrement celle du choix de la chambre de culture. Suivez ce guide pour découvrir quelques conseils qui vous seront d’une grande aide dans ce sens.

D’abord, c’est quoi une culture indoor ou culture en intérieur ou chambre de culture ou box de culture ?

Une chambre de culture est un espace réservé à la culture indoor ou d’intérieur. L’appellation utilisée pour désigner cette pratique change généralementt en fonction des endroits et des personnes. Vous entendrez ainsi parler, de blackbox, growtent, box, tente de culture, homebox, ou encore de chambre de culture par exemple, etc.

Pour faire un peu d’histoire, notez que HomeBox a la particularité d’être connue comme la toute première marque à avoir introduit les chambres de culture sur le marché…mais depuis lors, on utilise couramment cette expression pour parler de la culture indoor.

Dans les commerces, vous retrouverez plusieurs sortes ou types de culture indoor, mais celle que la majorité des cultivateurs d’intérieur utilisent généralement, c’est la chambre de culture en toile. En effet, celle-ci s’avère être une alternative idéale pour une culture avec un rendu optimal.

De plus, elles sont très pratiques et faciles à monter. Vous pouvez le faire vous-même sans avoir besoin d’aide. Les chambres de culture en toile ont l’avantage d’être totalement hermétiques à la lumière du jour (extérieur). Sur le plan descriptif, elles ont un intérieur tapissé fait le plus souvent à partir du mylar, mais la bâche blanche (exemple du modèle Orca) ou l’aluminium sont parfois aussi utilisés à cet effet : à noter que toutes ces matières sont hautement réfléchissantes.

Hors mis les chambres de culture en toile, vous également les chambres de culture en dure, mais celles-ci ne sont pas aussi pratiques que les premières.

La chambre de culture, un élément crucial qui conditionne le succès de votre projet

La plupart des culture indoor disponibles sur le marché sont dotées de tentes fabriquées à partir des matériaux qui permettent une bonne étanchéité et favorisent un pouvoir réfléchissant optimal pour la bonne poussée de vos plantes. A ce niveau, la structure du revêtement intérieur est un critère très important à considérer comme c’est le cas pour les réflecteurs.

Comme vous vous en doutez bien, il est extrêmement difficile de reproduire les conditions climatiques exactes de l’extérieur dans votre chambre homebox. Toutefois, en optant pour une chambre de culture d’excellente qualité, vous pourrez alors gérer plus facilement la température de la lumière, l’humidité et l’air. Sur ce, lorsque vous êtes à votre première expérience, le mieux serait que vous puissiez la débuter en achetant une culture d’intérieur dont la hauteur et la surface permettront de déterminer la taille du système que vous allez utiliser, ainsi que le nombre de lampes et leur intensité.

De manière plus précise, au tout début, le choix des dimensions de votre espace de culture dépendra pour l’essentiel des besoins et des attentes qui seront les vôtre. A moins que vous ne disposiez d’un espace réduit, l’option idéale pour vous lancer sera de choisir une chambre de culture qui fait 2 mètre de hauteur. En effet, c’est la hauteur parfaite pour garantir le bon développement de vos plantes. A défaut d’avoir cet espace, vous pouvez surfer sur un modèle avec une hauteur minimum d’1m40 en fonction des variétés que vous comptez planter.

Globalement votre homebox peut se décliner dans différentes tailles. En fonction de ce que vous recherchez, vous aurez notamment l’ambarras du choix entre les modèles de 3m de large et ceux de 60m. Pour dénicher la culture indoor idéale, faites le choix des dimensions en tenant compte de la taille et du nombre de vos pots qui eux aussi, ont tendance à varier en fonction de la taille des plantes.

Alors que faire au cas où vous souhaiterez avoir des plantes hautes ?

Evitez surtout de choisir une hauteur trop basse, car vos plantes seront alors trop rapprochées des lampes ce qui n’est pas bien du tout. Sachez en effet, que celles-ci (plantes) doivent être surélevées à environ 30 cm du sol par les bacs, et qu’en plus, un espace ou distance de 30 ou 40 cm doit être nécessairement respectée entre vos lampes de 400W et le plafond. Toutefois, la distance à respecter doit être adaptée en fonction de la puissance des lampes que vous utilisez.

Au demeurant, veillez particulièrement à choisir un homebox de qualité qui se démarque singulièrement par sa structure épaisse et sa forte capacité de résistance. Un autre point important à vérifier également avant l’achat, c’est l’étanchéité après fermeture de la chambre de culture pour vous rassurer que celle-ci ne perturbe pas le cycle de vie de vos plantes : les rayons de lumière pendant la nuit sont particulièrement concernés ici en dehors de l’air et de l’humidité qui ont déjà été mentionnés plus haut.

A quel endroit installer votre culture indoor ?

Avant toute chose, il est important que vous connaissiez à l’avance la superficie dont vous disposez et qui servira d’espace d’accueil à l’installation de votre homebox. Beaucoup de personnes partent généralement du principe qu’il faut d’abord choisir la culture et l’équipement…mais en réalité, dans la pratique les cultivateurs se retrouvent généralement entrain d’adapter leur culture en fonction de l’espace à leur disposition.

Il est donc important de bien réfléchir avant de se lancer. Autant la question de l’installation sera bien pensée et abordée avec pragmatisme en amont, autant les chances de réussir vos cultures seront optimisées en avale. Pour faire court, la culture indoor nécessitée beaucoup de réflexion, de pratique et plus encore de patience. Si vous êtes un débutant, ne perdez pas de vue que tout doit se faire progressivement. Ainsi, au début optez pour l’usage des petites tentes de culture. Celles-ci vous permettront notamment de commencer des boutures ou alors de commencer à faire germer des graines. Il s’agit en effet de bébés plantes qui auront besoin de bien moins d’espace pour pousser allègrement.

Tout ce qui est susceptible de retenir la poussière comme la moquette ou les tapis, etc. sont à bannir une fois que vous déterminé l’espace où vous allez installer votre chambre de culture. Veillez notamment à ce que la pièce qui accueillera votre box n’ait pas un taux d’humidité ambiant trop élevé. Ceci est d’autant plus important, quant on sait qu’il est nécessaire d’avoir un taux d’humidité élevé dans la chambre de culture, du coup, afin d’éviter que le phénomène ne devienne problématique pour vos plantes, il vaudra mieux que ce même taux soit basse à l’extérieur de votre tente. Pour prévenir un tel phénomène, vous pouvez tout de même utiliser par exemple des déshumidificateurs à l’intérieur de votre pièce.

Si vous envisagez de faire une culture permanente sans coupure, l’idéal sera d’opter pour 2 homebox, l’une réservée à la croissance et qui à cet effet, accueillera vos boutures et votre plante mère ; et l’autre qui sera dédiée à l’accueil des plantes en floraison. Vous avez même certains fabricants qui vous proposent aujourd’hui des box avec plusieurs espaces de culture à l’intérieur, mais cette option est convenable beaucoup plus pour les cultivateurs expérimentés capables d’assurer la gestion de différentes plantes à différents niveaux de la culture. Aussi, chaque espace devra nécessairement être séparé de façon hermétique dans ce cas.